Liberté, la mascotte du théâtre!

Soirée de soutien au Toursky ce 14 octobre à 21h!

 Cri d’amour pour le THEATRE TOURSKY : La Culture appelle « Au Secours »

« L’heure a sonné de résister ; l’heure est venue de soutenir cette place forte de la démocratie et de la liberté  que sont le théâtre Toursky et la salle Léo Ferré. De nombreux artistes ont répondu à l’appel de solidarité et présenteront 8 soirées de soutien inédites dont les recettes seront intégralement reversées au théâtre Toursky. Cette année, ouvrir une programmation entre octobre et décembre comme le veut l’usage serait revenu à mettre en péril le théâtre. En effet, inaugurée il y a trois ans, la salle Léo Ferré, écrin intimiste unique à Marseille, n’a reçu, malgré les promesses, aucun soutien financier dédié. Sa programmation et sa gestion sont entièrement adossées au Toursky. Sans soutien financier supplémentaire, cette salle a mis en difficulté les finances du Toursky. »

J ♥ Le Toursky, Je le soutiens

Le théâtre Toursky a une âme et cette âme a un nom : « fraternité » ! Au-delà de l’équipe c’est Richard Martin qui en est le cœur. Cet homme pourrait être désabusé, nauséeux de tant de paroles non tenues, mais non ! Il est debout et insuffle à ce théâtre une force humaniste qui galvanise tous ceux qui y passent. Il se bat et se battra jusqu’au bout pour qu’enfin,  « souffle sur ce pays qu’est Marseille, un nouveau mistral. Les braises sont là, dit-il, il faut les attiser. »

Et tous ont accouru pour soutenir ce lieu de culture hors du commun, ce temple du savoir et du partage, cette cathédrale des arts pluriels. Ils sont venus, les artistes, offrir leur soutien avec  leur talent. Ils sont là, les jeunes, les ‘pro’, les amis, les saltimbanques. Eux en connaissent l’enjeu.

« Avec Léo (Ferré), dit-il, on se tapait dans la main, et l’affaire était conclue. Nul besoin de contrat, de signature ; la parole était là et nous n’y avons jamais failli »

Cet homme intègre qu’est Richard Martin a pensé qu’il suffisait d’une promesse orale pour que cette salle Léo Ferré, si propice aux jeunes talents,  retentisse d’espoirs. Eh bien non ! Alors, il faut soutenir le théâtre pour qu’il vibre longtemps encore de ces voix porteuses de culture et de vie.

Pour le plaisir et la raison, quelques mots de Richard Martin en ouverture de la saison passée :

« … Pour ma part, je suis en colère. Des années que je vois croître les haines et les inimitiés dans ce quartier le plus pauvre d’Europe. C’est pour lutter contre ces fanatismes que je défends sans relâche depuis toujours la culture, indéfectible lien social. C’est pour lutter contre l’ignorance que nous ouvrons les portes du Théâtre à tous les publics et organisons, en marge de notre programmation, nombre de moments de rencontres et de partage. C’est pour tous que, inlassablement, chaque année, je convie une programmation variée, bigarrée et métissée dans ce lieu que j’ai fondé il y a 45 ans… »

Merci les artistes :

Samedi 14 octobre – 21 h : un quatuor d’exception

« Le piano dans tous ses états » musique classique

Une nuit incandescente de duos délectables à ne manquer sous aucun prétexte.

Un quatuor de musiciens de renommée mondiale se mobilise pour le Toursky :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lévon Minassian, prince du doudouk mondialement célébré, et la pianiste Anahid Ter Boghossian nous offrent des pièces rares et bouleversantes empreintes des parfums envoûtants de l’Arménie. Michel Bourdoncle et son fils Nicolas nous livrent des trésors musicaux, fruits de la dévorante envie de vivre des années folles. Père et fils dialoguent à quatre mains et décloisonnent le classique sans en perdre l’essence.

Un quatuor de musiciens de renommée mondiale qui se mobilise pour le Toursky avec, au programme, du Darius Milhaud, du Brahms, du Ravel, trois pièces pour doudouk et piano et du Rachmaninov.

Après cette soirée à savourer avec délectation,  le Sculpteur Henri Marquet présentera une série d’objets insolites  mis en vente au profit du Théâtre.

Avant le spectacle – à partir de 19h – et après, le restaurant « Les frangins d’la night » accueille dans un cadre convivial et concocte une cuisine savoureuse. Possibilité de se restaurer auprès du bar-espace détente.

Théâtre Toursky 16 passage Léo Ferré – 13003 Marseille Parking gardé rue Auphan (à 3 mn à pied du Théâtre)

Il est conseillé de réserver à la billetterie : 04 91 02 54 54 ou à l’accueil du Théâtre : 04 91 02 58 35

Danielle Dufour-Verna

Share Button