CAPTURE CARNOT

Gatane et sa Live Therapy (à l’autre Carnot, Avignon off 2017)

Une musicothérapie collective, voilà ce que nous propose Gatane dans son spectacle musical Live Therapy. Présenté pendant le off 2017 au théâtre l’Autre Carnot, en début de soirée, cette création qui mêle chansons et stand up théâtralisé offrait une bouffée de joie et de bonne humeur à un public conquis et ravi.

Gatane, c’est un jeune homme originaire de Marseille, pianiste et chanteur, également compositeur et « humoriste », monté à Paris pour faire ses armes.  Maniant aussi bien les mots que les notes, Gatane s’amuse de ses origines marseillaises lorsqu’il nous relate sa découverte de la Capitale et ses gens aux figures grises et tristes, aux pas pressés et à la langue si peu encline à se délier, le tout avec l’art de l’exagération caractéristique du parler –et du vivre-  marseillais.  Ben quoi, une sardine n’a-t-elle pas bouchée le Vieux Port ? Et tant pis s’il s’agit d’un mythe… Et puis, à Marseille, on sait aussi se moquer de soi-même : l’autodérision est par ailleurs un des ressorts comiques du spectacle de Gatane.

Ce dernier se présente face à son public, ou plutôt ses patients, tel un thérapeute expérimenté et diplômé avec l’emphase propre aux professeurs sûrs de leur savoir-faire, un tantinet prétentieux et imbus d’eux-mêmes, qui ne doutent jamais de leur réussite. Il nous propose une thérapie de groupe originale où seul en scène, montrant l’exemple, il se dévoile, relatant avec un sens de l’humour naturel et une humilité déroutante, ses aventures parisiennes épiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ici, le jeune homme se prête avec générosité à l’exercice périlleux du one man show musical, alternant digressions et réflexions -sur la vieillesse, l’amour, le bonheur (le bonheur, c’est la petite musique de chaque instant, nous dit-il), les frustrations causées par une société infantilisante, la famille et les enfants-, et passages musicaux et chantés, seul à son piano, dans un style musical allant de Polnareff à Brel en passant par Gainsbourg. Avec la précision d’un métronome, il passe d’un registre musical à l’autre sans difficulté, interprétant ses propres compositions aux titres évocateurs.

C’est alors que pour illustrer l’angoisse de la vieillesse, il interprète « Dorian Gray » ; pour parler de la différence, il exécute la poétique « chanson du daltonien » qui voit la vie en vert ; pour charmer son auditoire féminin, il se la joue « homme idéal » et oui, avec tous ses défauts, il est l’homme idéal ! Charmeur, drôle, avec son côté crooner, un peu chien fou, il fait montre d’une belle énergie sur scène et même si les enchaînements sont parfois un peu trop brusques en début de spectacle, notamment les passages du jeu théâtral au jeu musical, le rythme du spectacle est enlevé et le public s’amuse de ses bons mots, participant à sa demande au spectacle, reprenant le refrain de l’homme idéal avec enthousiasme, interagissant avec le jeune homme, se riant de son « ostéopathe psychopathe ».

La mise en scène du spectacle respecte les codes du one man, avec un décor minimaliste, une petite table sur laquelle trône des médicaments, une carafe, des verres et quelques objets épars, côté cours, et un piano électrique, côté jardin, le comédien restant sur le devant de la scène lors des passages joués, interpellant la régie pour demander une ambiance loukoum pour parler d’amour. Notons ici l’effort de jeu théâtral de Gatane qui in fine demande au public de choisir trois styles musicaux différents pour achever leur thérapie. Ce soir-là, ce fut salsa, reggae et rock ! De quoi montrer l’étendue du talent du jeune homme.

In fine, c’est un bien sympathique spectacle musical que propose Gatane dont la palette de jeu est large, ce qui n’enlève rien au plaisir du public. DVDM

Interprète : Gatane (Piano-Voix)/Mise En Scène : Florian Maubert

Compositeur : Gatane/Auteurs: Gatane & Florian Maubert

Durée : 1h/ Tout public

 

Share Button