judith magre

SUBLIME « AMANTE ANGLAISE »

image_pdfimage_print
Share Button

Des acteurs prestigieux au service d’un texte remarquable au Théâtre Toursky de Marseille.

La salle du Théâtre Axel Toursky était pleine à craquer ce 19 janvier pour l’unique représentation, ici, de « L’Amante anglaise », ce thriller psychologique vertigineux de Marguerite Duras, dans une mise en scène minimaliste et sobre de Thierry Harcourt.

Délicieuse, légèrement acidulée à la manière des bonbons à la menthe poivrée à laquelle Duras emprunte le nom, Judith Magre campe une meurtrière fascinante et désarmante que l’éclairage subtil de la scène, axé tour à tour sur chacun des acteurs, nimbe d’une douceur diaphane et d’un éclat particulier. Tantôt mutine, tantôt agacée, vive, moqueuse même, Judith Magre, frêle silhouette assise au milieu de la scène, est grandiose. « Il » interroge, mais elle mène la danse. Dans cette pièce où le texte de l’auteur, si subtil et si fort, peut prendre toute la place, Jacques Frantz (le mari) et Jean-Claude Leguay (l’interrogateur), deux acteurs immenses, donnent à leurs personnages une épaisseur extraordinaire.

Danielle Dufour-Verna

Copyright photo: DR

Retrouvez l’interview exclusive de Jacques Frantz en suivant ce lien: http://www.rmtnewsinternational.com/2018/02/magnifique-jacques-frantz-interview-exclusive/