New Image7

« LE MONDE TEL QU’IL VA ! », une exposition événement et gratuite, au J1 (Marseille) jusqu’au 7 janvier 2018 !

Au J1, Quai de la Joliette, du 1er novembre 2017 au 7 janvier 2018, les Rencontres d’Arles proposent de faire découvrir gratuitement une partie de leurs expositions estivales. Cette grande exposition recoupe une quarantaine de photographes internationaux qui nous interrogent sur l’état du monde actuel.

New Image

L’exposition propose ainsi au curieux de s’immerger au cœur d’une « géopolitique mondiale complexe, des rives du Bosphore aux zones frontalières subsahariennes, du territoire divisé de Chypre à la Lybie déchirée entre la guerre et les réfugiés en passant par la Colombie avec la Vuelta », un collectif de 27 artistes colombiens.

New Image3Un regret, que la luminosité excessive du lieu nuise à l’appréciation des photographies en entrée du MJ1, notamment les photographies d’Anna Maria Rueda avec sa série de visages aux expressions troublantes, voire celle des ombres de motos traversant de sublimes paysages faisant écho à la « culture de la violence » et aux trafics de drogue en Colombie.

New Image5Notre coup de cœur va à la plongée inquiétante dans « le monde  qui se noie » de Gideon Mendel avec ses arrêts sur images saisissantes : il donne à voir ici un constat à la fois touchant et sombre de l’impact sur les individus quelle que soit leur origine des catastrophes naturelles avec ses photographies de victimes d’inondations prises aux quatre coins du globe. Il nous questionne sur notre vulnérabilité face à ces événements terribles et terrifiants dont nos modes de vie tendent à en amplifier le phénomène dévastateur.

New Image6Nous avons été séduit par le travail sur « Monsanto : une enquête photographique » où sont présentés en images (attention âmes sensibles s’abstenir) les ravages causés par les produits développés par l’entreprise sur l’homme et la nature, série signée Mathieu Asselin, un travail de longue haleine passionnant qui mérite le détour et nous fait frissonner d’horreur sur les conséquences de la recherche effrénée du profit et de la rentabilité.

New Image8La série « Brave New Turkey » du jeune artiste allemand, Norman Behrendt, est tout aussi étonnante : le jeune homme est parti en quête des Mosquées récemment construites au cœur des villes turques à l’urbanisation galopante : entre deux énormes gratte-ciel, se trouvent de magnifiques lieux de culte financés par la Diyanet, à l’influence politique incontestée dans la Turquie de Erdogan, qui souhaite abroger la constitution laïque héritée d’Atatürk. Il s’y construit environ 1000 mosquées par an, dans le style néo ottoman pour restituer au pays sa splendeur passée, signe d’un retour en force du religieux dans une société excluante à l’identité complexe.

New Image4Cette exposition riche offre à apprécier un regard critique et juste sur notre société et nous questionne sur l’état du monde tel qu’il est aujourd’hui avec ses guerres fratricides, son ultra-libéralisme destructeur et ce retour menaçant du religieux, avec réalisme certes, mais également humour et dérision, notamment chez Juan Pablo Echeverri de la Vuelta et sa série d’auto-portraits décalés autour des super héros américains, humanité avec cette photographie d’un concert en plein désert. DVDM

Plus d’infos sur « LE MONDE TEL QU’IL VA ! », exposition événement :

Quai de la Joliette, Hangar du J1, du 1er  novembre 2017 au 7 janvier 2018. Ouverte  vendredi,  samedi  et dimanche  de 10h à 18h et pendant  les  vacances scolaires du mardi au dimanche, de 10h à 18h. Entrée libre.

Share Button